Autobiographies

Vignette Albert ClavierDe l’Indochine coloniale au Vietnam libre. Je ne regrette rien. Par Albert Clavier,

Quel parcours ! A 82 ans, Albert Clavier nous livre un récit de souvenirs qui marque la force de ses engagements, de ses idéaux. « Je ne regrette rien » : derrière la formule par laquelle il assume ses choix « suite »

Jaquette La nuit nous a surprisLa Nuit nous a surpris de Kien Nguyen

Récit autobiographique d’un amérasien, traduit de l’américain par Erika Abrams, publié chez Denoël en 2001, collection 10/18, 380 pages. L’Avertissement de l’auteur est clair, son ouvrage n’est pas un roman mais un « suite »

Raymonde_Dien iconeLes Mémoires de Raymonde Dien

Raymonde Dien avait vingt ans quand elle a été emprisonnée pour s’être couchée sur les rails devant un train chargé de munitions destinées aux troupes françaises en Indochine.
23 février 1950 – Raymonde Dien, sténodactylo, participe à l’initiative du PCF à une manifestation « suite »

Kim Lefèvre - Métisse blanche - iconeMétisse blanche de Kim Lefèvre

Lorsque Kim vient au monde en 1935, son père – soldat français – a déjà abandonné sa mère, une jeune et jolie Tonkinoise. Sa mère se retrouve fille-mère dans un pays traditionaliste. Elle est rejetée par les siens et doit se débrouiller seule. Que faire ? Placer sa fille dans un orphelinat pour enfants nés de mère vietnamienne et de père français et essayer de prendre « suite »

Kim Lefèvre - Retour à la saison des pluies iconeRetour à la saison des pluies de Kim Lefèvre

Dès la publication de Métisse blanche, Kim Lefèvre se décide à se rendre dans son pays, quitté trente-cinq ans plus tôt. En 1990, elle publie le récit de ce retour impossible.
Ce n’est plus le même pays ni les mêmes gens. Un fossé s’est creusé avec sa mère et ses sœurs. « Ils étaient de races différentes, leur personnalité et leur culture constituaient un « suite »

Ru de Kim ThuyRu de Kim Thuy

Récit publié en France chez Liana Levi en 2009, puis au Livre de poche (215 pages). Dans « Ru », sa première littéraire, Kim Thuy dévoile ses souvenirs d’ici et d’ailleurs, pêle-mêle, passant d’un pays à l’autre, d’une époque à l’autre. En très courts fragments, Kim Thuy nous invite à des allers-retours entre le Vietnam et le Québec. « suite »