Les sœurs Tran-Nhut

Hué, la Cité interdite
Hué, la Cité interdite

 

Les sœurs Tran-Nhut, nées au Vietnam

Toutes deux sont nées à Hué

Thanh-Van, le 1er janvier 1962. Kim, le 24 octobre 1963.

Elles ont quitté le Vietnam en 1968 avec leurs parents pour vivre aux États-Unis. On les appelle des viet kieu (Vietnamiens de la diaspora)

 

Des têtes bien faites !

En 1971, elles arrivent en France où elles continuent leurs études.

Thanh-Van repart aux États-Unis en 1980 et revient en France quelques années plus tard avec un diplôme d’ingénieur en mécanique du California Institute of Technology.

Entre-temps Kim intègre l’École normale supérieure de Paris en physique.

 

L’écriture à quatre mains

En 1999, elles créent le mandarin Tân, jeune magistrat d’un Viêt Nam historique, s’inspirant de la « figure mythique » de leur arrière-grand-père maternel, reconnu pour avoir accédé très jeune aux fonctions de mandarin.

Le Temple de la Grue écarlate est publié aux éditions Philippe Picquier la même année.

 

L’écriture en solo

En 2002, Thanh-Van part pour un voyage autour du monde qui la mènera du Kenya aux glaciers de l’Alaska.

Elle continue seule la série des enquêtes du mandarin Tân, assisté de son ancien condisciple, le lettré Dinh, du chef de la police Ky et du docteur Porc.
Toutes publiées chez Philippe Picquier.
L’Ombre du prince (2000)
L’Aile d’airain (2003)
L’Esprit de la renarde (2005)
Les Travers du docteur Porc (2007)
Le Banquet de la Licorne (2009)
Les Corbeaux de la Mi-Automne (2011) – Prix Thierry Jonquet 2011

De son côté, Kim s’est lancée dans le polar d’aventure pour adolescents publiés chez Magnard.

Imbroglius (2004)
Le Baiser de l’Altérion (2006)

Source www.wikipédia

Site Thanh-Van Tran-Nhut

 

Retour