Philippe Claudel

Philippe Claudel

 

Philippe Claudel, né en 1962

Philippe Claudel est né en Lorraine, à Dombasle-sur-Meurthe, pays des salines et de la soude, entre Varangéville et Saint-Nicolas de Port, à proximité de Nancy.
Père, gardien de la paix et ancien résistant. Mère ouvrière en confection.

 

Un parcours mouvementé

Après le lycée de Lunéville, où il obtient un baccalauréat scientifique, il passe d’un boulot alimentaire à l’autre, fait la fête, participe à la création de deux radios libres, travaille sur des courts métrages, écrit des poèmes, dessine, lit énormément, chante dans un groupe punk.
1983 – Il reprend ses études, du côté des sciences humaines : littérature, histoire de l’art et cinéma à l’Université de Nancy. Il obtient l’agrégation de lettres modernes, soutient une thèse de doctorat.

 

Enseignant et alpiniste

Après avoir enseigné en collège et en lycée, il se tourne vers des enfants ou des jeunes adultes aux parcours douloureux : à l’hôpital des enfants, dans un établissement spécialisé pour enfants handicapés pendant quatre ans, à la maison d’arrêt de Nancy pendant douze ans.
Des expériences qui vont changer son regard sur autrui et susciter l’écriture.
Le Bruit des trousseaux en 2001
Pendant ces années, il voyage, pratique l’alpinisme de haut niveau – sa grande passion depuis l’adolescence.
Écrivain, professeur et scénariste
1999 – Le presque quadragénaire publie son premier roman, Meuse l’oubli. Roman du renoncement et de l’acceptation du deuil : celui de Paule qu’il cherche fuit dans les paysages nostalgiques et brumeux de la Meuse.
2001 – Il est nommé maître de conférences en littérature et anthropologie culturelle à l’Université de Nancy II où il enseigne à temps partiel, en particulier l’écriture scénaristique.
2002 – Il fait ses débuts dans le cinéma comme scénariste pour Yves Angelo.

 

Les succès du romancier de 37 ans

 

Les âmes grises

 

Philippe Claudel a publié près d’une trentaine de livres – romans, récits, nouvelles, poèmes.
2003 – Les Âmes grises – Prix Renaudot, le roman fait l’objet d’une adaptation au cinéma par Yves Angelo dès 2005. Le meurtre d’une fillette au bord du canal de la Marne au Rhin, non loin de la demeure du procureur ombrageux et mystérieux (Jean-Pierre Marielle), suscite les soupçons d’un juge d’instruction cynique (Jacques Villeret),

2005 – La Petite Fille de Monsieur Linh reprend le personnage de la petite fille, le cadre de la guerre, le thème du mal.
2007 – Le Rapport de Brodeck, couronné par le Prix Goncourt des lycéens est avec le précédent le roman le plus réussi de Philippe Claudel.
Dans un village situé en terre germanique, du côté de l’Alsace-Lorraine, après la Seconde Guerre mondiale, Brodeck est chargé de rédiger un rapport sur un meurtre collectif.
Un roman puissant qui parle de l’humanité, de sa barbarie, de ses peurs, ses lâchetés, sa culpabilité, son aptitude à refuser l’autre, le mettre à mort.
En 2012, il entre à l’Académie Goncourt.
Les débuts de cinéaste à 45 ans
« Je suis quelqu’un de lent, j’ai publié mon premier roman tardivement, à 37 ans, et j’ai fait mon premier long à 45 ans. »
2008 – Il y a longtemps que je t’aime
Kristin Scott Thomas, sort de quinze ans de prison et s’installe à titre provisoire chez sa petite sœur Elsa Zylberstein, prof de fac et mère de famille à Nancy.
2011 – Tous les soleils
Un hommage croustillant à la comédie italienne. Deux frères, des Italiens vivant à Strasbourg, élèvent la fille de l’un d’eux – celui qui travaille comme professeur de musique – le second s’occupant de la maison…dont il ne veut plus sortir tant que Berlusconi sera au pouvoir !
2013 – Avant l’hiver
Un couple de bourgeois aisés, mariés depuis trente ans. Il est un brillant neurochirurgien de 60 ans (Daniel Auteuil). Elle ne travaille pas, cultive son jardin et entretient sa belle maison aux tons froids (Kristin Scott Thomas). L’équilibre, fragile, est rompu par des bouquets de roses livrés anonymement au domicile conjugal.
2015 – Une enfance, son quatrième film, tourné à Dombasle, sa ville natale.

 

L'usine Solvay - 1873
Usine Solvay, construite en 1873 au bord du canal de la Marne au Rhin, à Dombasle-sur- Meurthe

 

Avec ce film il a voulu rompre avec le star-system car « l’accompagnement d’acteurs est quelque chose d’assez pesant parfois ». Le film a été réalisé avec une petite équipe et des comédiens peu connus dans un lieu récurrent. « Mes quatre films sont des films du Nord-Est. J’aime les cinéastes qui parlent d’un lieu, d’un lien avec ce lieu, comme les Dardenne, Guédiguian ou Bruno Dumont. »

 

L'arbre du pays Toraja

 

L’Arbre du pays Toraja, 2016

Son dernier livre, un roman dit-il, trouve son titre dans une coutume indonésienne du peuple Toraja qui pratique un rite funéraire très particulier. Quand un petit enfant meurt, son corps est déposé dans le creux du tronc d’un arbre, recouvert de feuilles, de telle sorte qu’en poussant, l’arbre et la dépouille ne font qu’un en s’élevant vers le ciel.
En 2013, Philippe Claudel a perdu son meilleur ami, son éditeur et producteur Jean-Marc Roberts. Le narrateur-cinéaste médite sur la mort, raconte la fin de vie de son ami-éditeur Eugène, sa propre vie qui continue.
« Poursuivre sa vie quand autour de soi s’effacent les figures et les présences revient à redéfinir constamment un ordre que le chaos de la mort bouleverse à chaque phase du jeu. Vivre, en quelque sorte, c’est savoir survivre et recomposer ».

 

Retour