Séjour de Huong 1/4- 2017

Trois semaines en région parisienne avec l’AAFV du Val-de-Marne

 

Semaine 1 – A Choisy-le-Roy et Paris.
De la place des Vosges à Notre-Dame. De l’Arc-de-Triomphe à Versailles

 

Je suis arrivée à Paris le 14 mai. Nicole m’attendait à l’aéroport et m’a conduite chez elle. J’étais un peu fatiguée après plus de douze heures de vol, mais très contente de revenir dans cette belle ville où j’ai passé une dizaine de jours en 2010. Et heureusement, je n’ai pas dû attendre longtemps pour récupérer mes bagages.

La visite de la région parisienne a commencé dès le lendemain, lundi 15 mai. C’était Nicole, ma première guide. On a fait une promenade au bord de la Seine en allant à la gare de Choisy pour acheter le pass Navigo. Il faisait beau et un peu chaud pour Nicole, mais pour moi, j’avais froid! J’étais aussi impressionnée en passant devant des maisons avec des jardins plein de fleurs et j’ai pris beaucoup de photos de rosiers.

 

Huong à Choisy
Huong à Choisy-le-Roy

 

Le soir, j’ai accompagné Nicole et Raymond à Paris pour la projection du film « Les trois guerres de Madeleine Riffaud ». Ce documentaire est vraiment émouvant, mais il y avait certaines scènes que je n’osais pas regarder. C’est toujours terrible la guerre! Madeleine était une militante qui vivait pendant la Deuxième Guerre mondiale, celle en Algérie et celle au Vietnam. Sa famille et elle étaient blessées lors des batailles. Au début, elle avait peur, mais à un moment donné, elle a compris que pour se sauver et survivre, il fallait remplacer la peur par le courage. Après le film, nous sommes allés manger le Pho avec des amis vietnamiens et nous sommes rentrés à la maison vers minuit. On n’était pas fatigué du tout et nous avons partagé nos pensées sur le film avant d’aller au lit. J’ai exprimé mon admiration pour cette femme ferme et courageuse.

Mardi 16 mai, j’ai fait la connaissance de Sylvie Forestier, une amie de l’Aafv qui m’a emmenée à la Bastille et place des Vosges. Là, j’ai visité la maison de Victor Hugo et appris des choses sur sa vie familiale et professionnelle. Après la visite et grâce aux informations fournies par l’autoguide, j’ai enfin compris pourquoi il pouvait écrire des œuvres littéraires qui reflétaient la société de son époque. En fait, il a dû supporter des douleurs sentimentales tout au long de sa vie ainsi que la mort de sa fille à l’âge de 20 ans, la vie bouleversée de ses fils, son exil en Belgique.

 

Place de la Bastille - Huong et Victor Huho
Place de la Bastille – Huong et Victor Hugo

 

Mercredi 17 mai, j’ai visité le quartier Latin avec Evelyne Lafon, ancienne professeur d’allemand. Elle m’a beaucoup parlé du quartier, de la fontaine Saint-Michel, de la préfecture de Paris. On a beaucoup marché au bord de la Seine avant d’entrer dans Notre Dame de Paris. C’était la première fois que j’admirais l’intérieur de cette fameuse cathédrale gothique. On a déjeuné derrière la Sorbonne. Évelyne a voulu me faire visiter la plus ancienne université parisienne, mais ce n’était pas permis. J’en fus bien déçue. Après le déjeuner, on est passées devant le Panthéon puis on est entrées dans l’église Sainte Geneviève et enfin, on s’est reposées dans le jardin du Luxembourg où j’ai fait quelques photos devant le Sénat.

 

Notre Dame de Paris Place - Saint-Michel
Notre Dame de Paris – La fontaine Saint-Michel

 

Jeudi 18 mai, j’ai passé la matinée à visiter les lieux importants de Choisy avec Daniel Royer ainsi que le pont de Choisy, les mosaïques liées au Vietnam, la maison de la rue Darthé où s’est passée la réunion secrète de la Délégation vietnamienne. Le soir, avec Nicole, je suis allée écouter un concert classique à la salle Gaveau avec des œuvres de Mozart et de Beethoven. C’était vraiment une nouvelle expérience pour moi, car je n’ai jamais écouté ce type de musique avant et surtout, c’était la première fois que j’entrais dans une salle de concert de luxe.

Vendredi 19 mai, j’ai déjeuné avec Françoise Juhel, une dame très gentille qui m’a fait visiter la Bibliothèque Nationale de France. Un bâtiment immense! J’ai découvert des bibliothèques du monde entier grâce à un film 3D de 45 minutes. Françoise m’a offert un livre sur la bibliothèque. Le soir, j’ai pris le bus pour aller chez Claude Borne, rue de la Convention et j’ai passé un bon week-end chez elle.

Samedi 20 mai, Claude m’a emmenée au château de Versailles. On s’est d’abord baladées dans le parc avant de commencer la visite du château avec un audioguide. C’est très intéressant pour moi de connaître des rois et des empereurs français à travers ce monument historique. J’adore la beauté du monument avec l’immense parc à la française, associé au château doré.

 

Au Louvre avec Claude - À Versailles
Au Louvre avec Claude – À Versailles

 

Dimanche 21 mai, direction la cour du Louvre. De là nous avons marché jusqu’à l’Arc de Triomphe en traversant la place de la Concorde et en remontant les Champs Élysées. Il y avait du monde et l’image de Napoléon appartenait soudainement dans ma tête parce que je connais que c’est lui qui a décidé la construction du monument.

 

Huong - Huong devant l'Arc de Triomphe
Huong devant l’Arc de Triomphe

 

Semaine 2 – Enfin la tour Eiffel !
Puis Fontainebleau, Montmartre, Choisy-le-Roy

 

Lundi 22 mai, c’était le site le plus réputé de Paris en particulier et de la France en général : la tour Eiffel. Le beau temps permettait à des centaines de touristes d’admirer la tour et de prendre ses photos. Après la visite, on est rentrées en marchant un peu et prenant le métro. L’après-midi, Claude m’a emmenée à faire les courses dans une grande pharmacie où on vend plusieurs médicaments et vitamines. J’étais très étonnée de Claude pour sa marche tenace.

 

La Tour Eiffel
La Tour Eiffel

 

Mardi 23 mai, je suis allée visiter le parc du château de Fontainebleau avec un couple d’origine vietnamienne très sympa. Comme c’était un mardi, les musées ferment. Je regrettais de ne pas pouvoir entrer dans le château. Donc, le couple sympathique m’a proposé une autre sortie samedi pour visiter le château. Nous nous sommes baladés dans le parc pendant environ 3 heures, car il est très immense. Ensuite, on a pris le petit train pour faire un tour autour le parc cet écouter les informations sur le parc. J’avais l’impression d’être très proche de la nature en m’allongeant sur la pelouse. C’était très agréable!

Mercredi 24 mai, il faisait beau et j’avais l’honneur de faire la connaissance avec un autre couple français. Ils m’ont fait visiter Montmartre au 18e arrondissement. Au pied de la colline, j’ai admiré la basilique du Sacré-Cœur toute blanche s’inspirant de l’architecture romane. Et après être montée jusqu’en haut, j’avais une super vue panoramique sur tout Paris. Nous nous sommes promenés dans le quartier de Montmartre après la visite de la basilique en écoutant de la musique des artistes et regardant des peintures vendues dans des ruelles. Comme c’était un quartier des artistes au XIXe et XXe siècle, j’ai aperçu certaines maisons de comédiens ou musiciens, dont celle de Dalida, une chanteuse égyptienne d’origine italienne célèbre du XXe siècle.

 

Ciel menaçant au Sacré-Coeur
Ciel menaçant au Sacré-Coeur

 

Jeudi 25 mai, je suis allée au marché central de Choisy avec Nicole. Je le trouvais grand avec beaucoup de marchandises. Le marchand de fruits et légumes fréquenté par Nicole m’a offert un grand paquet de fraises. Je trouvais du plaisir à communiquer avec des marchands et à découvrir l’ambiance d’un marché français. L’après-midi, c’était aussi un lieu public de la ville de Choisy – la ferme des Gondoles avec des animaux domestiques. J’ai passé plus d’une heure dans le parc à regarder des petits enfants jouer. Ils étaient jolis les petits! J’ai préparé un repas vietnamien pour le dîner et nous avons accueilli Jeannine Rubin, une amie ayant 86 ans qui travaille à l’Office de tourisme de Choisy. Elle était drôle et toujours enthousiaste dans son travail. On a bien mangé et bien discuté. Avant de rentrer, Jeannine m’a offert des bonbons de fruit que je trouvais très bons.

 

Huong - Jeux avec les enfants à Choisy-le-Roy
Jeux avec les enfants à Choisy-le-Roy

 

Vendredi 26 mai – une journée de shopping. Je suis retournée à la pharmacie recommandée par Claude pour acheter des vitamines pour ma famille et mes amis. Le soir, j’ai fait la connaissance avec le fils de Nicole en dînant au restaurant-café Cassette à Paris. J’ai pris un rôti de veau avec des noisettes. Très bon!

Samedi 27 mai, j’ai revu Minh et Xuan, le couple d’origine vietnamienne et je suis retournée à Fontainebleau avec eux. Avant la visite, on a déjeuné dans une crêperie dont les propriétaires sont bretons. J’adore des crêpes et j’en ai mangé deux, une comme plat principal et une comme dessert. Le château de Fontainebleau s’inspirait de la Renaissance avec des centaines de statues et peintures du style baroque, des cheminées et des plafonds dorés et des meubles recouverts du velours. Le château a été l’un des logements des souverains français depuis François Ier jusqu’à Napoléon III. Après la visite du château, nous sommes allés à une pagode à Villebon-sur-Yvette qui a l’architecture vietnamienne et de grandes statues de Bouddha. J’étais vraiment étonnée en voyant une pagode en France, et surtout après avoir visité pas mal d’églises à Paris.

 

Le château de Fontainebleau
Le château de Fontainebleau

 

La pagode de Villebon-sur-Yvette
La pagode de Villebon-sur-Yvette

 

Dimanche 28 mai, Nicole et moi, nous avons fait les courses au 13e arrondissement et avons acheté des choses pour préparer un repas vietnamien mardi prochain pour l’accueil le voisin sympa de Nicole et Raymond, celui qui nous a offert des billets du concert à la salle Gaveau.

 

Semaine 3 – Leçon de botanique, journée au bord de la Seine, Mémorial de la Shoah…

 

Rosiers au Palais Royal
Rosiers au Palais Royal

 

Lundi 29 mai, je me suis baladée dans la cour du Palais Royal et j’y ai admiré une roseraie. Certaines roses étaient déjà fanées à cause du grand soleil. D’abord, Nicole m’a présenté des roses différentes. Ensuite, elle m’a montré la signification des couleurs des roses et du nombre des roses sur le tableau accroché devant le jardin. Une rose rouge, je savais déjà sa signification : l’amour passionné. Mais j’ai appris qu’une rose jaune s’offre pour se faire pardonner d’une infidélité ou en cas de rupture. Après, j’ai fait la connaissance avec Evelyne Nguyen, une amie d’origine vietnamienne qui travaille pour le Ministère de la Culture, qui nous a invitées à déjeuner à la cantine du Ministère et qui m’a fait visiter le Louvre l’après-midi. Dès que je suis entrée dans le Louvre, j’ai pensé immédiatement à une des œuvres des plus célèbres du monde entier : La Joconde. On est arrivées dans la salle où s’installe le tableau précieux en courant parce qu’on n’avait pas beaucoup de temps. Il y avait sans doute du monde devant La Joconde. Après avoir fait des photos, je pénétrais dans des autres salles pour admirer d’autres sculptures et tableaux. Je ne pouvais pas croire que ces œuvres datent de 3, 4 ou même 5 siècles et existent jusqu’à maintenant.

 

Les Noces de Cana de Véronèse, au Louvre
Les Noces de Cana de Véronèse, au Louvre

 

Mardi 30 mai, j’ai consacré une journée à sortir avec ma chère amie, Hoa, qui a fait ses études sur le droit et travaille maintenant à Paris. Elle m’a emmenée devant l’Opéra de Paris pour admirer son architecture magnifique. On a pris un verre et a discuté tout l’après-midi. Je suis rentrée en RER vers 6 heures pour préparer le dîner vietnamien avec trois plats principaux : du poulet sauté au gingembre, des nems et des nouilles sautées aux crevettes. On a bien mangé et bien ri grâce à l’humour du voisin belge, Christophe. Et j’étais vraiment contente quand on aimait manger vietnamien et les plats vietnamiens que j’ai préparés.

 

L’Opéra de Paris
L’Opéra de Paris

 

Retrouvailles avec Hoa
Retrouvailles avec Hoa

 

Mercredi 31 mai, avec Annick Guinery, j’avais l’occasion de visiter des endroits très quotidiens, mais qui n’existent pas beaucoup au Vietnam : la médiathèque de Choisy-le-Roi, bien équipée avec plein de livres, qui peut répondre au besoin de lecture des adultes et aussi des enfants, et des crèches, beaucoup bien équipées par rapport à celles au Vietnam. J’ai passé des bons moments avec des petits enfants adorables. Je les trouvais moins timides que les petits vietnamiens. Ils venaient jouer, sourire et parler avec moi naturellement et aimaient bien prendre des photos ensemble.

Jeudi 1er mai, je l’appelle « Journée de la Seine ». D’une part, j’étais accueilli par des membres du Comité de Jumelage. Ils m’ont invitée à déjeuner dans un restaurant qui donne sur la Seine. On a choisi une table sur la terrasse au premier étage, qui nous permettait d’avoir une vue magnifique sur les paysages à deux rives du fleuve. D’autre part, j’ai passé l’après-midi avec Annie Vié, un membre du Comité à marcher au bord de la Seine pour aller prendre le bateau-mouche. J’étais très excitée dans le bateau. La tour Eiffel, le Louvre, Notre-Dame de Paris apparaissaient successivement à travers la fenêtre du bateau comme dans la télévision. Mais non ! Je pouvais enfin les regarder directement, avec mes propres yeux! Et j’ai appris une chose : le pont le plus beau qui traverse la Seine, c’est le pont Alexandre III, doré avec des sculptures minutieuses.

 

Pont Alexandre III depuis le bateau-mouche
Pont Alexandre III depuis le bateau-mouche

Vendredi 2 mai, journée de guerre avec notre ami Alain Bertrand ! Le matin, on est allés au Mémorial de la Shoah, où on pense aux Juifs tués par des nazis dans les années quarante. J’ai observé des images, des clips qui reflétaient cette guerre. Et j’avais froid de peur en voyant les noms des morts gravés sur un grand mur à l’entrée et les photos des centaines de petits enfants morts à l’âge de 2 ou 3 ans. L’après-midi, on a fait une autre visite de même sujet aux Invalides. J’étais vraiment intéressée par la collection des armes du XVIIe siècle jusqu’à maintenant. Un lieu important dans l’ensemble architectural des Invalides que j’ai aussi visité, c’est l’église Saint-Louis, où l’empereur Napoléon Bonaparte est enterré.

 

Mémorial de la Shoah

 

Samedi 3 mai, j’ai fait ma valise et dimanche 4 mai, j’ai quitté Paris – une belle ville peuplée, animée, avec une beauté architecturale originale et remarquable pour partir à Nancy, une ville moins peuplée, mais qui possède aussi sa propre beauté évidente.

 

retour

suite